Rechercher
  • Céline

La sophrologie en vacances ... un peu de temps pour soi.


Les vacances sont un temps durant lequel on peut se permettre de prendre du ... temps, pour soi.

Je vous propose ici quelques pauses intérieures, des découvertes ou des approfondissements de pratiques, à réaliser dans la légèreté et le plaisir.

Ils font écho à cette quotidienneté de la sophrologie.

  1. Se détendre reste l'un des objectifs premiers de ces vacances. Quoi de plus simple que de réaliser quelques "respirations en conscience", disséminées tout au long de ces quelques journées.

  2. Juste observer sa respiration: sa localisation, son rythme, sa fréquence : pendant quelques instants, profitant de s'être assis confortablement

ou allongé sur un transat. Observer aussi la manière dont votre propre respiration évolue, au cours de chaque temps accordé, puis au cours de la journée, des journées qui se suivent. La laisser se "poser", "prendre sa place" en vous ... et accompagner, voire amplifier, votre détente.

C'est en grande partie dans cette détente que votre récupération se réalise.

3.Se reposer fait aussi partie intégrante du "cahier des charges vacances".

Oublier le réveil?! Pas d'heures de coucher ni de lever imposées! L'occasion rêvée pour explorer votre propre sommeil, découvrir votre temps de sommeil individuel, ce fameux nombre d'heures auquel votre corps aspire afin de récupérer, de s'équilibrer physiquement et psychiquement :

Je vous propose sur quelques nuits d'écouter vos besoins: l'envie d'aller vous coucher naturellement (traduite par des paupières lourdes, besoin de bouger/s'étirer pour maintenir l'éveil, ...), vous réveiller sans contrainte (ni réveil, ni impératif); et de répondre favorablement à ces besoins: vous coucher quand c'est le moment et vous réveiller au matin naturellement.

La mesure de ces temps de sommeil, sans contrainte, sera d'une régularité exemplaire, et cette mesure vous donnera votre temps de sommeil idéal, celui après lequel vous serez en pleine forme, disponible.

4.Faire la sieste?! Idéalement elles seront de moins de 20 minutes, ce que l'on appelle "sieste méridienne", car vous serez au sortir de celles-ci encore en sommeil léger et frais et disponible (contrairement aux siestes plus longues durant lesquelles vous entrez en sommeil profond et avez de grandes chances d'en sortir avec une impression difficile).

Mais pourquoi ne pas développer aussi la pratique de la sieste-flash, celle qui ne dure que quelques minutes (moins de 5), reconstitue sans perte de conscience une partie de ses réserves physiques pour le reste de la journée et prépare idéalement à un sommeil nocturne détendu?! C'est un temps de pause riche en récupération, au sein duquel il est possible de développer des visualisations agréables, du plaisir.

Quelques exercices simples, à pratiquer avec plaisir, ...A celles et ceux qui sont en vacances, je vous souhaite une bonne détente et récupération ....


60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout