top of page

La sophrologie réduit l’anxiété

Dernière mise à jour : 10 avr.

La sophrologie, méthode développée dans les années 1960 par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo, a pour but d’harmoniser le corps et l’esprit. Elle utilise des techniques de respiration, de détente musculaire et de visualisation positive pour réduire le stress et l’anxiété. Cette approche est de plus en plus reconnue pour amélioration du bien-être mental et physique.

La sophrologie réduit l’anxiété : résultats d’une étude de quatre semaines

Contexte et objectifs de l’étude sur la sophrologie

L’anxiété affecte la qualité de vie de nombreuses personnes. L’étude tente à évaluer l’efficacité de la sophrologie pour réduire les niveaux d’anxiété et de dépression chez les patients. En se concentrant sur un programme de quatre semaines, les chercheurs ont voulu démontrer comment la sophrologie réduit l'anxiété, et pourrait offrir une alternative ou un complément aux traitements conventionnels de l’anxiété.



une caricature des deux femmes assises

Méthodologie de l’étude sur la sophrologie réduit l'anxiété

L’étude a impliqué 65 participants souffrant d’anxiété modérée à élevée. Ils ont été divisés en deux groupes : un groupe expérimental ayant suivi un programme de sophrologie de quatre semaines, et un groupe témoin recevant des conseils de santé générale. Les séances de sophrologie comprenaient des exercices de respiration, de relaxation musculaire, et de visualisation. L’efficacité du programme a été évaluée à l’aide de questionnaires standardisés mesurant les niveaux d’anxiété et de dépression avant et après l’intervention. Cette étude va prouver que la sophrologie réduit l'anxiété

Résultats principaux suite au programme de sophrologie

Les participants au programme ont montré une réduction significative de leurs niveaux d’anxiété et de dépression. Les scores moyens d’anxiété et de dépression ont diminué de manière notable par rapport au groupe témoin, indiquant l’efficacité de la sophrologie réduit l'anxiété: Ces résultats mettent en évidence son effet pour améliorer le bien-être mental des personnes souffrant d’anxiété modérée à élevée.

  • Réduction de l’anxiété : Dans le groupe sophrologie, le niveau moyen d’anxiété a diminué de 12.1 à 7.9, avec une réduction statistiquement significative selon l’échelle HADS-Anxiety. Le groupe témoin n’a pas montré de réduction statistiquement significative de l’anxiété.

  • Réduction de la dépression : Le niveau moyen de dépression dans le groupe sophrologie a diminué de 7.6 à 4.1, avec une réduction statistiquement significative selon l’échelle HADS-Depression. Le groupe témoin a également montré une réduction significative des symptômes de dépression.

  • Taille de l’effet : Les tailles d’effet de Cohen d suggèrent un grand effet de la sophrologie sur les symptômes d’anxiété et de dépression, et un effet modéré à petit pour le groupe témoin.

  • Anxiété : Une réduction significative de l’anxiété état a été observée dans le groupe sophrologie avec une grande taille d’effet, tandis que le groupe témoin n’a pas montré de réduction significative.

Analyse

L’étude confirme que la sophrologie peut être une intervention efficace pour réduire l’anxiété et les symptômes dépressifs. La comparaison avec d’autres recherches suggère qu’elle offre une alternative viable aux approches conventionnelles. L’importance de ces résultats réside dans leur implication pour la pratique clinique, indiquant qu’elle pourrait être recommandée comme complément aux traitements médicamenteux ou psychothérapeutiques pour l’anxiété.

Cette étude démontre l’efficacité de la sophrologie dans la réduction de l’anxiété et des symptômes dépressifs sur une période de quatre semaines. Ces résultats encouragent l’intégration de la sophrologie dans les traitements de soins pour l’anxiété, offrant une méthode complémentaire ou alternative aux approches conventionnelles. La nécessité de poursuivre la recherche est évidente pour explorer davantage les mécanismes sous-jacents de la sophrologie et son potentiel à long terme dans le traitement de l’anxiété et de la dépression.

Elle démontre qu’un programme structuré de relaxation en groupe réduit significativement ces symptômes chez les patients. L’essai souligne le potentiel de la sophrologie comme approche thérapeutique dans les soins primaires pour les individus souffrant de niveaux d’anxiété modérés à élevés. L’essai souligne le potentiel de la sophrologie réduit l'anxiété, comme approche thérapeutique dans les soins primaires pour les individus souffrant de niveaux d’anxiété modérés à élevés.

Source de l'article :




14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page