Rechercher
  • Céline Baudouin sophrolog

Le travail de deuil

Mis à jour : févr. 11

La perte brutale d'un être cher est vécue la plupart du temps comme quelque chose d'incompréhensible, car à tort le deuil est pensé comme une étape négative alors que c'est un processus "positif". Ce qui est négatif, c'est la perte de l'être aimé, ce qui est positif c'est le processus de deuil qui se met en place dès l'annonce du décès pour protéger la personne psychiquement . C'est un processus de cicatrisation psychique , cicatrisation qui est ce "travail de deuil" . Le travail de deuil : Il se définit en plusieurs phases, dans cet article. Première phase: le choc, la sidération. Cette phase dure de quelques heures à plusieurs jours. Si le décès est soudain, la personne est percutée de plein fouet par la nouvelle . Si le défunt était malade, l'accompagnant (e) a commencé à se préparer au décès mais il n'en restera pas moins que le choc, la sidération seront là aussi mais amoindrie . Deuxième phase: la fuite, la recherche, la destructuration. Après les obsèques, l'afflut du monde pour préparer, venir à l'enterrement, vient la période où l'endeuillé cherche la personne disparue, au travers de photos, d'habits dans lesquels elle se glisse pour ressentir l'odeur , elle lui parle et vit cette période "comme si" le défunt était encore là . Cette phase dure entre 6 mois et un an , selon les personnes . Cette période de recherches va s'interrompre car tout ce que le l'endeuillé investissait revient vers lui, il n'y a pas d'écho , de réponses . Parfois le plus difficile est cette douleur sourde à l'intérieur de lui, plusieurs mois après . Il y a un décalage entre extérieur et intérieur : à l'extérieur ça va à peu près , vis à vis des autres mais dès qu'il rentre chez lui, l'endeuillé s'effondre .Les émotions sont en ébullition... Cette période sera la plus difficile à traverser et pourra durer jusqu'à 3 années et se nommer le " vécu dépressif" qui n'est autre que le chagrin, la peine et qui fait partie intégrante du processus de deuil . Troisième phase: la restructuration. C'est le temps de la reconstruction du lien avec le défunt . Après la violence du deuil résonnant comme une musique trop forte de style hard rock, l'endeuillé parvient à attendre une musique plus douce ayant investi ce lien différemment qui ce sera mis en place tout le long de ce processus . L'endeuillé parviendra à réinvestir le monde extérieur car le lien avec la personne sera à présent intériorisé, l'endeuillé(e) ressentira la présence du défunt à l'intérieur d'elle . Cela est le déroulement nécessaire pour réinvestir sa vie mais il se peut que l'endeuillé(e) soit bloqué(e) dans l'une de ces phases . Vous reconnaissez-vous dans l'une de ces phases ? Pensez-vous être bloquée à l'intérieur de l'une d'elle ? Si oui, souhaiteriez-vous être accompagnée ?

Prenez RDV.....


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout